Le cabinet d' hypnothérapie et de thérapie EMDR est de nouveau ouvert dans le respect des règles sanitaires: désinfection, masques, distances, gel hydroalcoolique, draps jetables sur les fauteuils. Vous pouvez consulter en toute sécurité..

Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ce que montre la science sur l'hypnose . ARTE: "les fabuleux pouvoirs de l'hypnose"

Ce que montre la science sur l'hypnose . ARTE: "les fabuleux pouvoirs de l'hypnose"

Le 28 septembre 2020
Avant toute séance d’hypnose à Paris 13 et Paris 14, je m’entretiens avec vous en totale bienveillance et confidentialité pour connaitre votre parcours de vie et déterminer avec vous votre objectif . Stress , confiance en soi , addictions, poids ...

Que sait-on sur l'hypnose d'un point de vue scientifique?

La connaissance empirique de l'hypnose atteste une efficacité indéniable dans des domaines aussi variés que les douleurs , addictions, phobies, anxiété,gestion du poids , stress... mais que sait -on d'un point de vue scientifique ?Ce reportage d'ARTE recueille les témoignages, recherches, pratiques de neurologues, chirurgiens , anesthésistes, psychiatres.

 La preuve par l'imagerie cérébrale .

Le DR Steven Laureys , neurologue, a caractérisé grâce à l'imagerie médicale, l'activité du cerveau sous hypnose et montre la différence avec la simple distraction liée à l'évocation d' un souvenir. Il a mis en évidence un réseau de conscience de l'environnement actif lorsque l'on est en état de veille et  un réseau de conscience intérieure, conscience modifiée lorsque l'on est en état d'hypnose . En hypnose,  le réseau de conscience  se déconnecte du monde qui nous entoure , d'autres zones cérébrales s'activent : celles qui régissent les sensations, les mouvements, l' émotion .

Il met en évidence une très nette différence de l' activité cérébrale entre l'évocation d'un souvenir et le vivre sous hypnose . Sous hypnose , le cerveau l's'active comme si l' on bougeait réellement , comme si l' on vivait réellement , comme si l' on sentait réellement . 

L'hypnose et la prise en charge des douleurs

Les suggestions hypnotiques sont capables de modifier notre perception de la réalité , de reprogrammer la perception d'une situation , d'une sensation .Avec l'hypnose , il est possible d'apprendre à gérer ses douleurs , en modifier la perception, l'intensité . Avec l'hypnose , il est possible de diminuer la prise d'antalgiques , d'améliorer l'humeur et d'améliorer la vie sociale des douloureux chroniques . 

L'imagerie cérébrale objective ces informations . les zones activées par la douleur se colorent et sous hypnose ces mêmes zones s'éteignent .

L'hypnose et la chirurgie

Le CHU de Liège a opéré plus de 8000 patients sous hypnosédation : association d' anesthésie locale et d'hypnose. Cette méthode permet en premier lieu d'éviter le coma artificiel que provoque l'anesthésie générale mais aussi de réduire la sécrétion d'hormones liées au stress, d'induire une réaction inflammatoire post opératoire moins importante et de mieux contrôler le saignement . 

Les différentes ondes cérébrales 

Le docteur Benedittis , neurochirurgien chiffre grâce à l' éléctroencéphalogramme les différents états de conscience et montre qu' en hypnose les ondes thêta sont prédominantes ,les ondes cérébrales oscillent donc entre la veille et le sommeil , notre cerveau fonctionne alors sur un autre mode dans lequel la rationnalité n'a plus sa place . De nouvelles connexions se font et l'on accède à un autre niveau de comprehension de nous même.